Hawkeye : à quand pour le foot?

Publié le par Nicolas Pougnet

Pour la première fois de l'histoire du tennis, les joueurs ont la possibilité de contester les décisions d'arbitrage grâce à un système de vidéo instantané, le "Hawkeye", à l'occasion du tournoi de Miami. Une nouveauté dans l'ensemble bien acceptée par les joueurs qui leur permet de contester les décisions d'arbitrage grâce à un système de jokers (2 par manches et par joueur).

L'arbitrage vidéo se développe de plus en plus dans différents sports (basket, football américain, rugby...) pour aider l'arbitre dans ses décisions. Celles-ci sont rendues difficiles pour plusieurs raisons : limites physiques de l'oeil humain et de la concentration, pression dûe aux enjeux sportifs et financiers énormes, tricheries des joueurs...

La majorité des sports ayant adopté cette assistance à l'arbitrage en tirent un bilan largement positif et notamment en terme de plus grande autorité des arbitres.

Reste une énigme : le football...

Aujourd'hui le sport le plus populaire, le plus médiatisé, le plus décrié également en terme de décisions d'arbitrage reste réfractaire à ce progrès. Il faut croire que les dirigeants du foot sont les plus bêtes du monde. Comment ne pas voir aujourd'hui la crise provoquée par un penalty oublié ou par un ballon qui ne franchit pas la ligne d'en-but sans compter tous les hors-jeux imaginaires sifflés qui nuisent au spectacle. Il ne s'agit réellement pas de moyens puisque le rugby a déja mis en place ce système sur des terrains de foot. Non, il faut croire que le foot est condamné à trainer comme un boulet ses problèmes de supporters (dont la haine est attisée par les tricheries non sifflées) et ses problèmes de politique et de corruption. Dommage pour un sport qui mérite largement mieux.

Publié dans Divers - pratique

Commenter cet article