France Telecom lance une expérimentation très haut débit en île-de-france

Publié le par Nicolas Pougnet

L'opérateur France Telecom a annoncé mardi dans un communiqué qu'il allait tester "avant l'été" une offre "très haut débit" dans six arrondissements de Paris et six villes des Hauts-de-Seine en s'appuyant sur la technologie "FTTH".

Cette expérimentation s'appuie sur un réseau de desserte en fibre optique déployé jusqu'au domicile du client et concernera quelques milliers de foyers, qui se verront proposer une offre comprenant la télévision en haute définition, la téléphonie illimitée et un accès internet "très haut débit".

Cette technologie FTTH (1) marque une rupture par rapport à l'adsl actuel qui s'appuie sur un réseau capillaire en cuivre, et permettra de proposer des débits de l'ordre du gigabit/sec soit mille fois plus rapide que les offres 1 Mbit actuelles. A la différence du cuivre, ce n'est pas un signal électrique qui transite dans les cables mais de la lumière (avec une vitesse de propagation plus rapide).

Pour avoir moi même travaillé sur la fibre optique, il fois savoir que c'est une technologie infiniment plus fragile et plus chère, car le maniement des cables requiert une extrème délicatesse. Ainsi, si le cable est plié sans respecter un rayon de courbure minimal, cela endommage la fibre optique qui ne peut plus conduire correctement la lumière. De même, les équipements à mettre en face de ces cables sont aujourd'hui très chers et n'autorisent pas à penser qu'un modèle économique viable est possible dans le cadre de raccordement de particuliers.

France Telecom en est conscient :  "Je n'annonce pas de plan d'investissement, mais j'annonce un choix technologique", a commenté le PDG Didier Lombard lors d'une conférence de presse.

Il est curieux de parler de choix technologique sans évoquer un modèle économique...

L'objectif est probablement d'occuper le terrain du très haut débit parallèlement au développement de Wimax qui devra s'appuyer sur un réseau fibre optique suffisamment dense.

Mais, l'amélioration des débits via l'adsl2+ notamment devrait permettre de répondre aux besoins utilisateurs à moyen terme et attendant des besoins FTTH.

(1) FTTH : Fiber To The Home, littéralement, la fibre optique jusque chez vous.

Commenter cet article